.
 
 
> Accueil > Les atouts nutritionnels des pains > Pain et nutrition > Les atouts nutritionnels des pains
Les atouts nutritionnels des pains

Grâce à sa composition, le pain permet de rééquilibrer l'alimentation vers plus de glucides complexes et moins de graisses. Des études réalisées par l'Institut Pasteur auprès de jeunes étudiants ont ainsi montré que les plus gros consommateurs de pain avaient une alimentation significativement plus équilibrée sur tous les plans [1].

 

Grâce à ses atouts nutritionnels, il est recommandé

> pour contribuer aux apports énergétiques

> pour participer à l'équilibre alimentaire et lutter contre le surpoids

> pour réguler le transit intestinal



[1]Professeur Jean-Michel Lecerf, Professeur associé à l'Institut Pasteur de Lille, le pain, un symbole à promouvoir, presse parlementaire®, mars 2005.

 


 
Une source de glucides complexes pour répondre aux besoins énergétiques

Le pain comporte en moyenne 50 % d'amidon. Il est ainsi constitué d'une proportion importante de glucides complexes, supérieure à celle d'autres féculents comme les pâtes cuites (20% en moyenne) ou les pommes de terre (23%).

 

Les glucides complexes apportent de l'énergie (4 kcal par gramme) et sont stockés dans l'organisme au niveau du foie et des muscles sous forme de glycogène. Ils constituent alors une réserve d'énergie immédiatement mobilisable. Les glucides représentent la principale source d'énergie du cerveau.

 

L'amidon étant particulièrement abondant dans l'amande, au centre du grain, les pains issus de farines peu raffinées (taux d'extraction supérieur) comme les pains complets et de seigle comportent moins de glucides complexes et davantage de fibres, que les pains type baguette.

 


Une source de glucides complexes pour répondre aux besoins énergétiques
 
Un aliment pauvre en lipides

Le pain contient très peu de lipides : de 1 à 1,8 %. Les pains spéciaux en contiennent généralement davantage, soit parce qu'ils sont enrichis d'aliments sources de lipides (noix, lardons, olives), soit parce que leur recette comprend des matières grasses (pain de mie, viennois ou au lait).

 

Le faible apport en lipides des pains courant (1 g pour 100 g de pain) et complet (1,8 g pour 100g de pain) permet de les recommander pour les personnes souffrant de surpoids ou d'obésité et de participer à la prévention des maladies cardiovasculaires.


Un aliment pauvre en lipides
 
Une source importante de protéines végétales

Le pain fait partie des aliments céréaliers les plus riches en protéines. Selon qu'il s'agisse de baguette ou de pain complet, il apporte 8 à 9 % de protéines. La baguette de tradition française est cependant un peu plus riche en protéines que la baguette courante, en raison de sa densité supérieure et de son hydratation légèrement inférieure.


 
Un apport en fibres variable selon les types de pain

Le pain courant présente une teneur en fibres de 2,9 g/100 g et la consommation moyenne de pain (tous types confondus) est estimée à 138 g/jour[1] en France. Il contribue ainsi à lui seul à environ 15 % des 30 g/jour de fibres recommandés. Certains pains, comme le pain complet ont une teneur en fibres plus élevée que le pain courant. Par ailleurs, certains pains spécialement enrichis en son sont très riches en fibres.



[1] Enquête TNS Sofres/Observatoire du pain, La consommation de pain des Français, 2006


Un apport en fibres variable selon les types de pain
 
Une participation aux apports en minéraux et oligo-éléments

Les céréales sont de bons fournisseurs de minéraux, notamment de magnésium, phosphore, potassium, calcium, fer et zinc. Les minéraux et oligoéléments sont localisés dans l'écorce et le germe, partie du blé qui est plus ou moins éliminée au cours de la fabrication des farines ce qui explique les variations d'apports selon les pains.

 

L'étude SU.VI.MAX a exploré les sources de sels minéraux et oligo-éléments. Les apports du pain ont ainsi été contrôlés.

 

-         Pour les plus « gros consommateurs de pain » (quartile supérieur de l'échantillon : plus de 174 g de pain par jour, soit au moins 2/3 de baguette), le pain fournit 22 % de l'apport conseillé en magnésium, 9 % en calcium, 24 % en fer, 14 % en zinc.

 

-         Pour les femmes « grosses consommatrices de pain » (quartile supérieur de l'échantillon : plus de 110 g de pain par jour, soit au moins une 1/2 baguette), le pain fournit 19 % de l'apport conseillé en magnésium, 8 % en calcium, 22 % en fer, 13,5 % en zinc.


Une participation aux apports en minéraux et oligo-éléments
 
 

Haut de page